Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

01 décembre 2008

Stupeur et effarement

Cela se passe en France, en novembre 2008, à quelques jours d'intervalles. Deux manifestations de la violence autorisée, de la terreur d'Etat... parmi combien d'autres ?

Journaliste et "pire que la racaille", l'ancien directeur de publication de Libération Vittorio de Filippis a été interpellé de manière musclée à son domicile, devant ses enfants, vendredi 28 à l'aube. Des menottes et deux fouilles au corps, pour une affaire de diffamation, due à un commentaire d'internaute, et qui semblait réglée... c'est du flagrant délire.

Autre contexte, mêmes méthodes d'intimidation - aujourd'hui, sur le blog Quotidien Durable, je tombe sur cet extrait du répondeur de Là-bas si j'y suis, l'émission de Daniel Mermet sur France Inter. Une descente de gendarmes dans un établissement d'enseignement secondaire le 17 novembre, racontée par un prof.

A écouter aussi sur le site de l'émission : 18 novembre, extrait de 14h58 à 15h03, à 01:48.
Pour les sceptiques,
cela s'est réellement passé.

EDIT du 3/12 : Et ça continue, nouvelle descente en début de semaine dans le Gers.

Un communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme fait le rapprochement avec une troisième affaire, celle des jeunes corréziens présentés comme "dangereux terroristes" dans le cadre de l'affaire des sabotages de la sncf, alors que présumés innocents (et peut-être libérés demain).

Posté par vero0oo à 21:41 - In the news today - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire