Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

30 novembre 2008

Amis Lyonnais, le café de la cloche a besoin de vos signatures

Le Café de la Cloche, 4 rue de la Charité à Bellecour, est menacé de fermeture suite à une augmentation de 300% de son loyer. Une pétition a été lancée sur le site lapetition.be.

Ce café héberge des soirées débats, comme les cafés sciences-citoyens de l'association 1001 sciences, ainsi que des cafés philo, cafés psycho, cafés géo, cafés de la mode, et plus encore ! (liste complète disponible sur le site du café).

Ci-dessous le message, arrivé aujourd'hui dans ma boîte mail, qui accompagnait programme de décembre.


Cher(e)s client(e)s, ami(e)s, voisin(e)s, commerçant(e)s, Lyonnais(e)s, inconnu(e)s,

Je viens vers vous au nom du “café de La Cloche”, je sollicite votre soutien, je vous demande de bien vouloir signer numériquement cette pétition.

Ensemble, sauvons notre « café de La Cloche » et ainsi faisant sauvons le patrimoine Lyonnais qui, petit à petit, au nom du capitalisme et de ses dérives dont nous connaissons depuis peu les limites, disparaît.

L’augmentation de loyer dont me fait part le propriétaire (propriétaire de plusieurs patés de maisons peut-être même le votre) serait de plus de 300% au nom de l’évolution injustifiée des facteurs locaux. Je puis vous certifier que ces facteurs ne m’ont pas permis de développer mon commerce à hauteur de 300%.

Après plusieurs appels à l’aide au niveau local (mairie du 2ème arrondissement, ville de Lyon, Courly...) au niveau national (parlement européen à Strasbourg, députés, différents acteurs politiques) et en cas de défaite concernant ma démarche juridique, je compte porter ce dossier devant la cour Européenne des droits de l’homme ou en tout cas au service Européen compétent.

Ne laissons pas notre quartier, notre ville ressembler à ce qu’ils font actuellement au quartier « grolée ».

J’ai décidé de mettre en ligne cette pétition sur le conseil des mes amis et clients, du plus ancien nostalgique amoureux du café de La Cloche, au plus jeune heureux de découvrir les même lieux que ses parents et grands-parents, en passant par les touristes du monde entier qui reconnaissent ce lieu, comme tant d’autres menacés a Lyon d’ailleurs, comme l’un des maillons de l’histoire de Lyon.

Il est vrai qu’après plusieurs mois de batailles juridiques mes certitudes et mes convictions sont quelques peu mises à mal.

Cependant le soutien sans failles que vous m’apportez tous les jours m’aide à faire front et à garder ce patrimoine qui m’a été transmis par feu, mon père, et que je compte garder en place pour nous et nos générations futures, pour que l’histoire de Lyon perdure.

Encore mille mercis pour votre soutien, votre persévérance, votre présence à mes côtés.

N’hésitez pas me contacter par courriel au kflacloche@wanadoo.fr pour me faire part de vos suggestions. Dans cette attente, je serai heureux de vous retrouver lors des prochaines soirées organisées à La Cloche : je vous laisse les découvrir dans la présente lettre.

Philippe, café de la Cloche.

Posté par vero0oo à 22:21 - Lyon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire