Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

24 novembre 2008

Gros plan sur la fertilité (ou l'infertilité) masculine

Un sujet qui a fait les gros titres de la presse la semaine dernière (avec des titres parfois pas très heureux, "Hommes au bord de la crise de sperme", rétrogradé en "La fertilité des hommes menacée", sur le site du Monde). On en reparlera sans doute cette semaine, à l'occasion d'un colloque européen "Environnement chimique, reproduction et développement de l'enfant",et après la diffusion par Arte le même jour de l'enquête "Mâles en péril".

(et puis tout cela tombe très bien puisque je suis censée préparer une présentation sur le bisphenol A et un article sur la "féminisation")

colloque_iresp_afsset

Je ferai sans doute un compte-rendu du documentaire d'Arte, mais en attendant, voici un peu de lecture :

- Moins de spermatozoïdes : des substances soupçonnées, Le Figaro, 19/11/2008.

- La fertilité des hommes menacée, Le Monde, 21/11/2008.

- Interview de Nathalie Kosciusko-Morizet, Metro, 19/11/2008.

- La reproduction humaine est menacée par la chimie, interview de Bernard Jégou, Pierre Jouannet et Alfred Spira, Le Monde, 24/11/2008

- Site du documentaire "Mâles en péril", Arte - avec des extraits vidéos, le point de vue des réalisateurs, mais aussi des informations complémentaires sur les substances incriminées, sur le programme Reach, des conseils, des livres et des liens.

Et à voir, donc :

Mâles en péril, documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade (ARTE France/Point du Jour, 2008) le mardi 25 novembre 2008 à 21h00 sur Arte

Normalement, le documentaire sera disponible gratuitement pendant 7 jours après sa diffusion sur www.arte.tv/plus7.

Et aussi, sur le thème de la contamination chimique :
Homo toxicus, de Carole Poliquin, Canada, 2008.

Posté par vero0oo à 01:17 - Choses vues, lues, entendues - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    et les OGM aussi!

    ... sans oublier les OGM qui, selon une enquête autrichienne, n'aident pas vraiment non plus: http://blog.greenpeace.fr/ogm/agissez-pour-une-europe-sans-ogm

    Posté par Juliette, 24 novembre 2008 à 21:31
  • Merci pour l'info

    Posté par vero0oo, 24 novembre 2008 à 22:20
  • La première anecdote que j'ai entendu sur ce thème était l'histoire d'une femme qui avait uriné dans une rivière. On s'est aperçu que les poissons qui nagaient à proximité de l'urine déversée, avaient changé de sexe, La cause? Cette femme avait absorbé des médicaments contenant des substances désactivant les hormones mâles...

    Posté par le guetteur, 28 août 2009 à 22:40

Poster un commentaire