Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

23 avril 2008

Ras la fraise ! (bis)

J'avais déjà évoqué le problème des fruits et légumes hors saison en parlant sur ce blog du site Ras la fraise !

Aujourd'hui, je suis tombée sur un article de Claude-Marie Vadrot, dans la revue Politis (1) reprenant l'exemple (emblématique, mais pas unique !) de la fraise - Les fraises espagnoles, un bilan écologique et social catastrophique.

Si vous en doutiez encore... :

  • un désastre écologique, et pas seulement à cause du transport : empiètement sur un parc national, chauffage des serres, irrigation intense, plastique, traitements chimiques ("du bromure de méthyl et de la chloropicrine. Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d’ozone signée en 1987 (dernier délai en 2005) ; le second, composé de chlore et d’ammoniaque est aussi un poison : il bloque les alvéoles pulmonaires en entraînant de violentes douleurs. Il a longtemps servi de gaz de combat et a été utilisé pour la dernière fois par Ali Hassan Al-Madjid dit Ali le Chimique, au Kurdistan, contre les Chiites et contre les Iraniens pour le régime de Saddam Hussein, ce qui lui a valu l’année dernière une condamnation à la peine de mort…")
  • une catastrophe sociale (et sanitaire), ces grandes exploitations employant une main d'œuvre étrangère - saisonniers ou sans-papiers, sous payés, mal logés, et exposés à toute cette artillerie chimique. (Sur ce thème, je vous conseille le film L'assiette sale.)

Et cela, en toute illégalité et impunité... Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas - si vous consommez, vous cautionnez ! (2)

(1) Politis est un hebdomadaire indépendant (de tout grand groupe économique). Pour en savoir plus

(2) Certains se diront peut-être : Pour qui elle se prend ? Tout le monde n'a pas les moyens d'acheter des fraises locales (et bio) ! Les fraises espagnoles sont peut être les moins chères du marché, mais je préfère en effet payer un peu plus cher pour manger des fraises qui ont le goût de fraises, et ne pas avoir de sang sur les mains, quitte à en manger moins...

Posté par vero0oo à 22:43 - La vie en vert - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Chez moi, elles sont de Carpentras ! et j'ai toujours une petite pensée en les mangeant pour les copines de lycée dont les parents sont producteurs...

    Posté par lelutinperlimpin, 25 avril 2008 à 07:47
  • les bio aussi sont souvent espagnoles et de plus en plus précoces. chaque année c'est pareil, elles apparaissent sur les étals, j'ai même vu déjà des myrtilles bio espagnoles pour leur tenir compagnie.
    si ça se vend c'est que ça s'achète hélas.

    Posté par cerise, 25 avril 2008 à 08:59
  • en plus non seulement elles sont chères mais vraiment pas bonnes.
    ça joue sur l'impatience et la tentation... quand on s'est fait avoir une ou plusieurs fois, on devrait être vacciné et attendre les vraies quitte à n'en manger qu'exceptionnellement.

    Posté par cerise, 25 avril 2008 à 09:02

Poster un commentaire