Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

14 avril 2008

Emeutes de la faim et agrocarburants - timide rapprochement dans les media

Egypte, Cameroun, Côté d'Ivoire, Mauritanie, Ethiopie, Madagascar, Philippines, Indonésie, Haïti - ces pays ont tous récemment connu de violentes manifestations en réponse à la flambée des prix alimentaires (les "émeutes de la faim"). D'après la FAO (organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture), ce ne sont que quelques uns des 37 pays en situation d'urgence.

Dans les médias, on commence timidement à faire le lien avec les agrocarburants. France Info, qui consacre à ces émeutes un dossier spécial aujourd'hui, cite rapidement Jean Ziegler (rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, à l'ONU), tout comme le site du Monde.

Cependant, ça me fait mal au cœur de lire certains commentaires des abonnés du Monde, qui pour une bonne moitié accusent exclusivement la surpopulation - celle des pays du Sud bien sûr. Et la surconsommation du Nord (et tous les problèmes d'obésité qui vont avec...) ? Et les nécrocarburants (qui ne sont évoqués que dans 1 commentaire sur 10) ? Et le dumping réalisé par les pays du Nord à agriculture subventionnée ? Et la spéculation sur les matières premières ? Et la politique du FMI qui impose aux pays endettés le développement de cultures d'exportation (au détriment des cultures vivrières) ?

A tout cela, il faut encore ajouter la hausse des prix des transports (d'autant plus ressentie quand les cultures vivrières ont été abandonnées), des conditions climatiques médiocres, et une augmentation de la demande en produits animaux (les surfaces cultivées destinées à l'élevage sont autant de cultures non disponibles pour l'alimentation humaine).

Ce qui me chagrine aussi, c'est qu'au lieu de s'attaquer aux problèmes de fond (disparition des cultures vivrières au profit des cultures d'exportation et des agrocarburants, dumping...), les organisations internationales ne prévoient - pour l'instant - que des palliatifs :  le PAM (programme alimentaire mondial) a demandé 500 millions de dollar à la communauté internationale ; la FAO compte recueillir entre 1,2 et 1,7 milliards de dollar lors d'une conférence des pays donateurs à Rome, en juin prochain ; quant à la banque mondiale, elle prévoit de quasiment doubler ses prêts agricoles à l'Afrique. Je ne dis pas que ces aides ne sont pas nécessaires (au contraire !), mais j'aimerais qu'elles s'accompagnent de solutions plus durables...

faim_affameurs_ACF

www.actioncontrelafaim.org



Quelques faits

L'ensemble des prix alimentaires mondiaux a bondi de 83 % au cours des trois dernières années, selon la Banque mondiale. Elle estime que la hausse des prix du blé a atteint 181 %. (Le Monde)

Avant la flambée des prix déjà [...] 854 millions de personnes étaient gravements sous-alimentées. (Jean Ziegler)

Dans le monde, plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim ; mais plus d'un milliard souffrent de suralimentation. (exposition AlimenTerre)

La production agricole augmente plus vite que la population. (exposition AlimenTerre)
La production agricole augmente, mais moins vite que la demande. (Le Monde)
(C'est que la demande n'est plus seulement alimentaire - agrocarburants - et que la consommation mondiale de produits animaux augmente)

La Terre compte 6,6 milliards d'humains, mais pourrait en nourrir 12 milliards. (exposition AlimenTerre, Jean Ziegler)

L'empreinte écologique d'un Burkinabe moyen est de 0,1 planètes, celle d'un Européen moyen est de 3 planètes, celle d'un Américain (USA) moyen de 6 planètes. [empreinte écologique : nombre de planètes Terre qui seraient nécessaires pour satisfaire un mode de vie donné s'il était celui de tous les habitants du monde] (Nicolas Ridoux, dans La décroissance pour tous)

Une étude de l'OCDE (organisation de coopération et de développement économique) montre que pour introduire 10% de bioéthanol dans l'essence et 10% de bioester dans le diesel (objectif de l'UE pour 2020), il faudrait que 72% de la surface agricole utile soit dédiée à la production de ces biocarburants.

Chaque année, les Etats-Unis subventionnent la transformation en agrocarburant de 138 millions de tonnes de maïs.
Un plein de 50L de bioéthanol nécessite 358 kg de maïs, assez pour nourrir un enfant mexicain ou zambien pendant un an (Mexique, Zambie : pays où le maïs est l'aliment de base). (Jean Ziegler)

Un exemple des effets du "dumping" : au Cameroun, le poulet produit localement coûte 2,40 euros / kg. Le kilogramme de poulet importé d'Europe 1,50 euros (les découpes autres que les blancs vendus dans nos supermarchés - voilà ce qu'elles deviennent). 83,5 % des découpes importées sont impropres à la consommation humaine. 110 000 emplois dans le secteur avicole ont disparu depuis 2003. (exposition AlimenTerre)

Liste des pays les plus touchés (FAO)
Afrique :
Burundi, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Erythrée, Ethiopie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Mauritanie,Ouganda, République démocratique du Congo, République du Congo,Sierra Leone, Somalie, Soudan, Swaziland, Tchad et Zimbabwe.

Asie : Afghanistan, Bangladesh, Corée du Nord, Indonésie, Irak, Népal, Pakistan, Sri Lanka et Timor-Oriental.

Amérique latine : Bolivie, Haïti, Nicaragua et République dominicaine.

Europe : Moldavie et Tchétchénie (Fédération de Russie).


carte_faim_FAO
www.fao.org


Sources et liens

Dossier spécial La bombe alimentaire : l'Afrique en colère, France Info

Dossier spécial La crise alimentaire mondiale, RFI

Une hécatombe annoncée, entretien avec Jean Ziegler, Libération

Emeutes de la faim, les raisons de la colère, Christian Losson, Libération

Hausse des prix des denrées alimentaires, communiqué d'Action Contre la Faim

La banque mondiale et le FMI tentent de mobiliser face à l'envolée des prix alimentaires, Le Monde

Le retour des ventres creux, chronique d'Eric Le Boucher, Le Monde
(m'a fait bondir plusieurs fois...)
de nombreuses réponses en commentaire de l'article, et une réponse d'un blogueur.

Sur ce blog :
Manger ou conduire, il va falloir choisir (compte-rendu de conférence)
Pour un moratoire sur les agrocarburants (quelques chiffres)

Posté par vero0oo à 18:34 - In the news today - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire