Le Monde de Véro

bloc-note écolo et solidaire

05 décembre 2007

Où se débarrasser de quoi ?

En plein trip "j'inspecte chaque objet de chaque coin de mon studio en me demandant s'il est à sa place" (d'ailleurs, il faut toujours que j'aille à la déchetterie...), j'ai fait cette liste pense-bête d'endroits où se débarrasser de ce qui nous encombre et qu'on ne remarquait même plus...

- les déchets végétaux et les coquilles d'oeuf :
le must, c'est de les composter. En plus, votre poubelle se remplira moins vite et sentira moins mauvais.
A noter : le compostage en appartement et sans les odeurs, c'est possible grâce au vermicompostage (voir ici et )

- les emballages à recycler :
à porter au container adéquat avant qu'ils n'envahissent la pièce.

- les piles et les cartouches d'imprimante usagées :
il y a des containers dans de nombreux magasins.
Presque toutes les cartouches d'impression peuvent être rechargées (bien sûr, ce n'est pas écrit sur le paquet, mais renseignez-vous dans les enseignes qui proposent ce service), et certaines piles existent en mode rechargeable.

- les sacs en plastique :
le mieux est de les refuser, et de toujours avoir un sac / cabas sur soi, ou de la place dans son sac à dos. Même si on les colectionne dans le but d'en faire des sacs poubelle, ils finissent toujours par s'accumuler...

- les appareils électriques et électroniques hors d'usage :
si vous en rachetez un, pensez à ramener l'ancien. Depuis juillet 2005, les producteurs sont responsables de la valorisation des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques). Les consommateurs y participent aussi en payant une éco-participation à l'achat d'un produit neuf. Votre commerçant est donc tenu de reprendre votre matériel en échange d'un achat dans la proportion 1:1. 
A noter : Pour certains objets (ceux vendus par l'enseigne, notamment !), il existe des containers dans les magasins de sport D*******n.

Sinon, offrez-le à un bricoleur s'il contient des pièces détachées intéressantes, ou portez-le dans une déchèterie (listées sur certains sites régionaux de l'ADEME ; une carte des déchèteries de la région lyonnaise ici). Pour info, en France, 48 % (en poids) des déchets collectés par ce biais en 2001 ont été valorisés.
Si possible, avant tout, vérifier que l'objet ne peut pas être réparé (malheureusement, c'est souvent moins cher d'en racheter un neuf !)

A noter pour les téléphones portables :

  • Tous les ans, une collecte de téléphones portables est organisée dans le cadre du Téléthon (voir ici) : c'est un don au Téléthon et c'est bon pour l'environnement.
  • A Lyon, une collecte de téléphones portables usagés est organisée par Emmaüs à la bibliothèque de la Part-Dieu. Deux boîtes sont installées dans le hall d'accueil, sur les banques de retour et de prêt. (plus d'informations).
          

- les vêtements :

  • encore portables (ceux que vous gardiez au cas où vous perdriez 8 kg, ou les achats sur un coup de tête que vous n'avez jamais osé mettre...) de nombreuses associations les acceptent (Croix Rouge, Emmaüs, Secours Populaire, Armée du Salut....).
    Une liste de lieux à Lyon et Villeurbanne ici.
    Il faut y ajouter la Freeperie autogérée au Boulon, 62 rue paul Verlaine à Villeurbanne qui accepte et met à disposition vêtements, livres, jouets, chaussures.
  • les plus mettables : comme chiffons, serpillères... ou pour les plus créatifs : en faire des sacs, des pochettes, les utiliser pour un patchwork...

- les chaussures :
comme ci-dessus si elles sont encore portables.
A noter : la pyramide des chaussures par Handicap International, chaque automne dans de nombreuses villes de France.

- les livres, CD, DVD :
à vendre à des magasins d'occasions, sur ebay, dans une brocante ;
à donner à une bibliothèque, à une école, à une association... ;
à semer où vous voulez assortis d'une étiquette Bookcrossing (pour les livres principalement)

- les CD (et DVD) publicitaires, rayés, fendus, gravages ratés...
A part quelques initiatives locales (exemple en Lorraine), il n'existe pas encore de recyclage organisé de ces produits, pourtant composés à 95% de polycarbonate recyclable.
En attendant, conservez-les et faites grimper le compteur du site Un million de DVD pour montrer qu'il s'agit d'un réel problème.
Un autre type de recyclage : le détournement. Cette page répertorie plein d'idées.

- pour beaucoup de choses (si vous pensez que ça peut servir à quelqu'un - mais quelques fois, des offres assez improbables trouvent preneur, donc tentez le coup !) :
Il existe de nombreux sites de troc, de don entre particuliers. J'aime beaucoup le réseau Freecycle qui a un groupe très actif à Lyon, mais il y a aussi recupe.net, GoodUse ou donnons.org.

Posté par vero0oo à 22:29 - La vie en vert - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravo pour les infos utiles que voilà ! un bonus particulier pour le dernier paragraphe (je ne connaissais pas ces sites !).

    Posté par lelutinperlimpin, 07 décembre 2007 à 06:21
  • merci

    J'ai cherché ces infos quand j'ai décidé de me désencombrer, en faire un post n'a pas été trop long.

    Posté par vero0oo, 10 décembre 2007 à 00:07
  • salut Vero et son Monde
    je ne sais pas si vous avez trouvé le Vegetarien sans peine
    mais aux dernieres nouvelles , il etait épuisé .
    donc , je ne sais pas encore si j'ai le droit,mais je compte proposer une version en ligne.

    je vous tiens au courant si cela vous interesse.
    amicalement

    gabriel B

    Posté par gabriel bartaud, 08 décembre 2009 à 05:46

Poster un commentaire